• La Fibromyalgie

     

    Le terme fibromyalgie vient de « fibro », pour fibrose, de « myo » qui signifie muscles et de « algie » qui signifie douleur.

    La fibromyalgie est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil.

    C’est une maladie qui n’entraîne pas de complications graves, mais qui est très éprouvante et empêche souvent la personne qui en souffre d’accomplir ses activités quotidiennes.

    what's up Doc?

    Les troubles : (info fibromyalgie-france)
    "Le symptôme principal est la douleur qui se répartit sur les régions proches de la colonne vertébrale, la nuque, les épaules, la région inter-scapulaire, les omoplates, les hanches et peut aussi atteindre les genoux, les jambes.


    La douleur de la fibromyalgie est diffuse ou ressentie comme une brûlure. Son degré de sévérité varie de jour en jour. Ce qui semble caractéristique est que la douleur peut changer d’endroit. Il n’est pas rare que les malades se plaignent de spasmes musculaires, de contractures ou de tensions musculaires.
    Certains fibromyalgiques se plaignent de douleurs causées par des milliers de piqûres d’aiguilles. Cette douleur semble aggravée par l'effort, la fatigue, le froid, le stress.

    Le symptôme associé le plus invalidant est une asthénie persistante variant de la simple lassitude jusqu’à un véritable épuisement. Cette fatigue peut apparaître dès le matin et semble aggravée par l’effort, les tâches ménagères ou une activité professionnelle normale. Cette fatigue peut fluctuer dans le temps également.

    A cette fatigue, qui peut être éprouvée comme une perte totale des forces, s’ajoutent des troubles du sommeil...
    De nombreux malades se plaignent de migraines de tension qui peuvent se localiser sur les tempes ou derrières les yeux."

     

    Les causes du syndrome ne sont pas encore connues. Il s’agit d’une maladie où de nombreux facteurs sont probablement à l’origine des symptômes.

    C'est une maladie pénible et invalidante pour les personnes qui en souffrent. Les douleurs sont chroniques et souvent résistantes aux différents traitements, qu’ils soient médicaux, physiques ou psychologiques.

    L’intensité de la douleur et de la fatigue limite les activités quotidiennes et peut parfois avoir des répercussions sur l’activité professionnelle. Cependant, le fait de maintenir son activité professionnelle est bénéfique sur le plan psychologique comme sur le plan physique. 

    Voici un shéma où vous pouvez voir les principaux points sensibles (18), sachant que 11  suffisent pour diagnostiquer la maladie, mais que ce nombre est arbitraire ( certaines personnes ayant 8 ou 9 points douloureux peuvent tout de même être atteints de fibromyalgie) :

    fibromyalgie_gr.gif

    ..."La fibromyalgie est caractérisée par des douleurs étendues et diffuses, principalement musculaires, associées à une fatigue chronique et des troubles du sommeil. Cependant, les symptômes diffèrent d’une personne à l’autre. De plus, le climat, le moment de la journée, le niveau de stress et d'activité physique sont des facteurs qui influencent la gravité des symptômes et leur variabilité dans le temps.

    Les principaux symptômes:

       - Douleurs musculaires diffuses qui s'accompagnent de raideurs matinales, et de certains endroits précis du corps douloureux au toucher.
       - Le cou et les épaules sont généralement les premiers endroits douloureux, suivis par le dos, le thorax, les bras et les jambes.
       - Dans les situations extrêmes, un simple toucher ou même un effleurement cause des douleurs sur tout le corps (phénomène nommé allodynie).
       - Une douleur constante, mais aggravée par les efforts, le froid, l’humidité, les émotions et le manque de sommeil.
       - Un sommeil léger et non réparateur, causant une fatigue dès le réveil.
       - Une fatigue persistante (toute la journée), présente dans 9 cas sur 10. Le repos ne permet pas de la faire disparaître.
       - Des maux de tête ou de fortes migraines, possiblement causés par des tensions musculaires au cou et aux épaules, et par un dérèglement des voies naturelles de contrôle de la douleur. "... (extrait : passportsanté)

    Des livres ont été écrits sur le sujet,dont ces deux-là :

        - Fibromyalgie - Les malades veulent comprendre     
           de Carole Robert - édité chez Publibook 

        - La fibromyalgie, une si longue route - edition In Press

    de : Dr Bruno Halioua - Dr Serge Perrot - Carole Robert  

    Fibromyalgie-Carole Robert     une si longue route
    (plus sur ces ouvrages en cliquant sur les images)

     

    Quelques recommandations alimentaires :

    Certains experts affirment que les symptômes de fibromyalgie pourraient être aggravés par une alimentation malsaine. Voici les recommandations du Dr Andrew Weil, médecin et naturopathe réputé:

    • Éliminer de son alimentation les huiles végétales hydrogénées (shortening et certaines margarines restant solides à température ambiante) et les aliments dont la teneur en acides gras trans est élevée (fritures, pâtisseries, biscuits).
    • Augmenter son apport en acides gras oméga-3, essentiel au bon fonctionnement de l'organisme, qui collabore aux réactions anti-inflammatoires.  Les graines, l'huile de lin et les huiles de poisson (comme le maquereau et le saumon) en sont des sources importantes.
    • Manger suffisamment fruits et légumes : 5 à 10 portions, selon le Guide alimentaire canadien.
    • Incorporer dans ses mets plus de gingembre et de curcuma(anti-inflammatoires naturels).

    Il semble que la fibromyalgie s’accompagne d’un excès de radicaux libres, déchets produits par l’organisme lorsqu’il brûle les nutriments pour en tirer de l’énergie. Un surplus de radicaux libres (ou un manque d’antioxydants, qui combattent ces derniers) pourrait donc jouer un rôle dans la physiopathologie de la maladie. Voilà pourquoi il serait particulièrement important de consommer des aliments riches en antioxydants, comme les fruits et les légumes.

    Enfin, un autre naturopathe réputé, J.E. Pizzorno, estime qu’il est important de s’assurer que l’alimentation n’engendre pas de fortes variations de la glycémie. Selon lui, des écarts marqués en dehors de la normale augmenteraient la sensibilité à la douleur. 

     

    Liens intéressants :

      - fibromyalgiesos.fr  (fibromyalgie sos)

      - fibromyalgie-france.org  (la douleur autrement)

      - Dire les maux avec les mots  (fibromyalgie-france en régions)

      - doctissimo.fr   (la haute autorité de santé fait le point)

      - Fibromyalgie - Dr Ducloux

      - passeportsante.net  (fiche complète fibromyalgie)

      - collectif-cdc.org   (collectif des douloureux chroniques)

      - nipauvrenisoumis.org   (Ni pauvre, ni soumis)

      - entraide-fibromyalgie-ouest.com

         

    Articles du blog sur le sujet

     

     

    Votre avis m'intéresse >>  La Fibromyalgie

     

    Accueil  -  haut de page