• borderline

    C'est de Jim Morrison dont je vous parlerai. Après avoir revu le film récemment, j'ai eu envie de m'y arrêter un peu... Un retour vers mes jeunes années, avec cette légende qu'est Jim Morrison, comme Janis Joplin; tous les deux partis du même mal à l'âge de vingt-sept ans -tous deux nés en 1943,et décédés en octobre1970 pour Janis Joplin, et juillet 1971 pour Morrison-

    -On ne pouvait s'empêcher de les comparer. Il est d'ailleurs paru un livre : "Janis Joplin et Jim Morrison face au gouffre"-(bigraphie de Gerald et Ralph Faris).

    Résumé du livre : (source l'EVENE)
    " Ce document explique par le détail que Janis Joplin et Jim Morrison souffraient d'un même trouble de la personnalité (' borderline' ou état limite). Cette grave affection, méconnue à l'époque mais bien identifiée aujourd' hui, les a tous deux prématurément menés à la mort, à l'âge de vingt-sept ans. Pourquoi se comportaient-ils de façon excessive ? Etaient-ils suicidaires ? Quelle était la nature de leur mal ? Aurait-on pu leur venir en aide ? En s'appuyant sur les connaissances actuelles en psychologie et sur une vaste documentation, les auteurs analysent le comportement autodestructeur des deux artistes, distinguant les symptômes des causes réelles. Après avoir décrit la maladie elle-même, ils mettent en scène des séances de psychanalyses replacées dans le contexte des années 1960. Ils révèlent les réflexions du thérapeute à mesure que les patients s'expriment. Source d'impulsivité, de compulsion et de 'surémotivité', cette maladie n'est ni de la dépression, ni de la schizophrénie, comme on le croit souvent. Peu connue du grand public, elle explique en partie les excès tragiques ayant caractérisé la vie de Janis Joplin et celle de Jim Morrison. "

    (several garden)

     

     

    « Esquisses...Le bitibak, Simon Nwambeben »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 06:49

    Le besoin de mettre les gens dans des catégories, de leur coller des étiquettes ... et en même temps, c'est rassurant de "nommer" ce que l'on ne comprend pas !

    Ce besoin de TOUT comprendre ..... !

    J'ai envie de dire que ce n'est pas la maladie (nommée actuellement borderline) qui est SOURCE d'impulsivité, de compulsivité de sur-émotivité ... Je crois que c'est plutôt le contraire . La maladie DIT où se trouve la source de ces ressentis excessifs qui conduisent à des comportements excessifs ....

    C'est subtil ... Mais .... l'être humain est vraiment d'une complexité extrême ... Nos CROYANCES nous mènent par le bout du nez .....

    Bonne journée Françoise en mélodie !

    2
    Mardi 9 Février 2016 à 20:30
    Bordeline I am **
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :