• Amar Sundy, Joe Louis Walker

     

     L'amitié, comme la musique, n'a pas de frontières

    ****

    En musique il est très fréquent que des formations se produisent quand des amis se rencontrent ou se retrouvent le temps d'une tournée, d'un concert, d'un festival... Exemple Eric Clapton, qui est connu mondialement pour ses "crossroads", grands festivals  de plusieurs jours où il réunit tous ses amis.

    Il y a quelques temps déjà, deux concerts m'avaient beaucoup marquée, tant par leur qualité que par l'esprit d'une très forte amitié, de partage et d'échange qu'ils dégageaient. De plus, lorsqu'on peut les rencontrer et dialoguer un peu le temps d'un verre, c'est génial.

    - A voir si une tournée les emmène près de chez vous, un pur bonheur!!!

    Amar Sundy en compagnie de Joe Louis Walker et Murali Coryell  (le digne fils de Monsieur Larry Coryell)

    Amar Sundy est un bluesman algérien qui fait parler de lui. J'étais allée le voir, avec Roland Tchakounté (voir ci-dessous)  en première partie, et ce fut une superbe soirée. Plus tard je suis retournée le voir, là il accompagnait  Joe Louis Walker avec Murali Coryell et deux autres compères à la basse et à la batterie. Ils sévissent ensemble depuis un bon moment déjà (festival blues Avignon, Nice, Cognac, Paris, Montréal, Madrid,etc...)

    Petit aperçu de cette formation, ici au Bejar Blues Festival, Espagne- juillet 2011

    AMAR SUNDY : blues touareg
      Amar SundyFormé aux côté de grands noms comme B.B. King, Albert King, Otis Rush, Screaming Jay Hawkins et une bonne partie de la scène locale de Chicago, Amar Sundy, bluesman né parmi les hommes fiers, a su créer depuis plus de 25 ans une osmose subtile entre le blues américain et celui des hommes bleus du désert. Fruits de la fusion du blues et des rythmes sahraoui, ses compositions en français, anglais et touareg, dans un profond respect des valeurs de la culture targuie, invitent à un fabuleux et fascinant voyage. 
     

    ROLAND TCHAKOUNTE : blues menessen

    Roland TchakountéL’Afrique au cœur, cet artiste d’origine camerounaise explore avec son blues « menessen » une nouvelle dimension celle d’un blues acoustique aux accents africains et au dialecte bamiléké.
    Mi-Griot mi-bluesman, sa voix grave légèrement voilée, soul, funk, donne des couleurs inédites....//... Roland Tchakounté s’est imposé de Montréal à Cognac, de Paris à Chicago...   (>>article suivant)
     
     
     

     

    « Quelques motsROLAND TCHAKOUNTE »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Mars à 20:16

    Merci Mélo pour cette belle découverte, je ne connaissais pas cette formation.

    Bisous et joyeuses Pâques.

    2
    Dimanche 1er Avril à 15:26
    Renee

    J'adore Melo tu as du te régaler a ce concert. Bisousssssss

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :