•  

     

    Que cachent les fleurs?

     (survolez le bouton) 


     

     

    Méthode pour cesser la drogue.

    Deux dealers sont arrêtés et passent devant le juge. Comme c’est la première arrestation, le juge leur propose un marché :

    S’ils réussissent à faire cesser la drogue à beaucoup de personnes, ils n’iront pas en prison. Une semaine plus tard le juge demande au premier :

    – Alors combien de personnes?

    – J’ai réussi à faire arrêter environ 15 personnes.

    – C’est très bien et que fût votre méthode ?

    – J’ai utilisé la méthode des 2 cercles, j’ai dessiné un très gros cercle, puis un tout petit et j’ai dit en montrant le gros cercle : «Tu vois? ça c’est ton cerveau avant la drogue, puis en montrant le petit, ça c’est ton cerveau après la drogue »

    – C’est très bien, vous n’irez pas en prison. Le deuxième passe devant le juge :

    – Et vous alors combien de personnes ?

    – Moi, j’ai réussi à faire arrêter environ 450 personnes.

    – Mais c’est formidable, vous n’irez pas en prison. Qu’elle méthode avez-vous pris ?

    – J’ai aussi pris la méthode des 2 cercles, sauf que moi j’ai commencé par le petit cercle. Je l’ai montré en disant : « tu vois? ça c’est ton trou du cul avant d’aller en prison... »

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Une histoire de cravates, en survolant le titre,

    Et une photo qui "chante" en cliquant sur  ► dans le coin gauche en bas...  

    Les cravates

     

    Un homme marche tout seul dans le désert, son chameau s’est enfuit avec l’eau et la nourriture.

    Au bout d’un moment il voit un marchand. Il s’approche de lui et dit:

    – De l’eau, s’il vous plaît de l’eau !

    – Désolé, moi je n’ai pas d’eau, je ne vends que des cravates!  répond le marchand

    Alors l’homme reprend sa route, il est de plus en plus fatigué et le soleil brille haut dans le ciel.

    Quelques heures plus tard il voit un deuxième marchand. Mort de soif il s’avance vers lui à genoux,  et il lui dit :

    -De l’eau.. s’il..vous…plait !

    – Ah non, désolé, moi je ne vends que des cravates !

    Alors l’homme reprend sa route. Une demi-heure plus tard, il tombe sur un troisième marchand. L’homme s’avance avec difficulté (il rampe) et dit à bout de souffle :

    – De l’eau… je…vous…en supplie…de l’eau !

    – Ah désolé mon bon monsieur, je ne vends que des cravates moi. Mais un peu plus loin, dans cette direction il y a un bistrot.

    – Merci… Merci beaucoup !

    Alors l’homme va en direction du bistrot, cinq minutes plus tard il le voit enfin, le bistrot .Il commence à courir et arrive enfin à l’entrée du bar, il s’écroule pratiquement sur le comptoir et demande :

    – De l’eau s’il vous plaît de l’eau !

    Et le serveur lui répond :

    – Ah désolé monsieur, mais ici on ne sert que ceux qui ont une cravate !

     

            

     

     

     


    12 commentaires