• Une fable

     

    mimosa

    Une fable, légèrement revue et corrigée....

    Le corbeau sur un arbre était perché
    A ne rien faire de la journée
    Un lapin voyant ainsi le corbeau,
    L'interpelle et lui dit aussitôt :
    "Moi aussi, comme toi, puis-je m'asseoir
    Et ne rien faire du matin jusqu'au soir?"
    Le corbeau lui répond de sa branche :
    "Bien sur, ami à la queue blanche,
    Je ne vois ce qui pourrait empêcher
    Le repos, de la sorte, rechercher."
    Blanc lapin s'assoit alors par terre,
    Et sous l'arbre reste à ne rien faire,
    Tant et si bien qu'un renard affamé,
    Voyant ainsi le lapin somnoler,
    S'approchant du rongeur en silence,
    D'une bouchée en fait sa pitance.
    Moralité :
    Pour rester ainsi à ne rien branler,
    Il vaut mieux être haut placé

     

     

     

     

    - Le mimosa au coin de la rue, qui embaume tout le quartier. Il avait entièrement été coupé, je n'aurais jamais cru le voir si beau cette année.  (clic sur l'image pour agrandir)

     

    « Parfait !Masculin-féminin »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Mars à 23:58
    Coucou Mélo, Belle moralité pour cette fable. Ton mimosa est superbe.
    Bises et bonne nuit
    2
    Jeudi 16 Mars à 10:00
    Tu devrais "revoir et corriger" toutes les fables...Le résultat en vaut la peine ! Bises et bonne journée, Jean-Pierre
    3
    Jeudi 16 Mars à 15:13

    Une fable très sympa et superbe mimosa très décoratif , parfumé ! . Bonne semaine Mélo , bisous , escapade , 

    4
    Jeudi 16 Mars à 19:11

    Je suis certaine que Mr de la Fontaine doit bien ce marrer !

    Belle soirée

    5
    Jeudi 16 Mars à 19:22
    colettedc
    C'est super en tout, Melo ! Bravo ! Bonne soirée ! Bises♥
    6
    Jeudi 16 Mars à 21:53

    Bonsoir.

    C'est vrai qu'il est superbe, ce mimosa !

    Quant à la morale de l'histoire, elle est bien d'actualité.

    J'ai lu, hier, que Borloo recherche des financements pour l'électrification de l'Afrique; sur les 5 millions qu'il a reçus, il en a déjà dépensé la moitié en voyages et séjours sans que rien ne se soit passé sur le terrain et que rien ne se passera tant que les industriels ne trouveront que peu de bénéfices à faire dans cette opération.

    Les sommes qu'ils manipulent tous, de droite et de gauche sont sans commune mesure avec les chiffres de nos budgets individuels et pourtant, ils n'en n'ont jamais assez et en dépensent toujours plus.

    Les programmes des uns et des autres prévoient une hausse des prélèvements mais pas d'économie et ils s'étonnent du peu d'intérêt qu'ils suscitent !

    Bonne nuit ... tout de même !

    Gilbert

    7
    Dimanche 19 Mars à 17:27

    Bonjour.

    Heureux de retrouver l'ami mosa !

    Il est vrai que quelques jours sans Internet ne fait pas de mal.

    Bonne soirée.

    Gilbert

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :