• EN CORSE...

    Un touriste à Ajaccio prend contact avec l’autochtone :

    -  C’est un bien beau pays que vous habitez là.

    -  Ouais… on peut dire comme ça.

    -  Et de la belle terre…bien grasse…fertile.

    -  Peu ! pensez-vous… y-a rien qui pousse ici.

    -  Vous me surprenez. Je suis moi-même agriculteur sur le continent et je suis sûr que ici, si on plante, …

    -  Ah bien évidement, si on plante, alors !…

     

     

    « LIRE LA NOTICEUn grand moment... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Août 2012 à 15:25

      J'adore !! 

    Merci Mel  . 

    Francine.

    2
    ANMAÏ Profil de ANMAÏ
    Dimanche 5 Août 2012 à 02:25

    Kikou toi la belle

    Bon, d'accord, en ce moment, je me bats entre résister aux coups de griffes de Réglisse, finir les travaux dans ma tite caravane(alors qu'on ne part même pas en vacances), cueillir courgettes,haricots et cornichons dans le potager de ma fille qui elle, est au super soleil du sud-est, essayer de tricoter avec ce foutu adorable chaton dans mon sac à pelotes, et enfin essayer de m'installer un nid confortable dans la blogosphère mais je ne t'oublie pas ! !

    Et j'adore les histoires corses

    Bisous très très doux

    3
    ANMAÏ Profil de ANMAÏ
    Dimanche 5 Août 2012 à 02:56

    Et celle-là, tu la connais :

    Un jeune curé s'installe dans un village Corse pour reprendre une paroisse après la mise à la retraite du vieux prêtre du coin.

    Le dimanche arrive, il sonne la cloche pour inviter ses ouailles à la messe. Pas un chat. Bizarre on lui a pourtant dit que les gens sont très croyants par ici !

    Le dimanche suivant, il sonne deux fois plus fort. Deux vieilles bigotes se pointent à la messe et basta ! Pas un paroissien de plus pour écouter son sermon. Le jeune prêtre commence à s'inquiéter. Serait-il tombé en pays païen ?Il questionne les deux vieilles femmes.

    "On était habitués à notre vieux curé mais ne vous inquiétez pas mon père, les gens viendrons..Un jour... Nous les Corses vous savez, il nous faut du temps !"

    Le troisième dimanche, plein d'espoir, il sonne la cloche et se campe à la porte de son église pour attendre les fidèles. Les deux villageoises de la semaine précédente arrivent cahin-caha et au loin, il voit un homme qui fait le signe de croix. "Enfin, un nouveau client pour la messe dominicale, se dit-il. merci mon Dieu !"

    Pourtant, ce dimanche-là aussi, il n'aura que ses deux vieilles paroissiennes.

    Le dimanche d'après enfin sa petite église commence à se remplir  mais il y a toujours cet homme au loin qui fait le signe de croix mais ne vient pas à la messe. Etrange !

    Très intrigué par ce bon chrétien qui prie chaque dimanche mais qui boude son église, le 8ème dimanche qui suit son installation dans le petit village, aprèsl'office où désormais les fidèles sont bien présent il se décide à aller affronter ce  drôle de paroissien qui le nargue de loin avec ce signe de croix dominical.  

    "Monsieur, je ne comprends pas, chaque dimanche, avant la messe, je vous vois de loin vous arrêter et faire le signe de croix mais je ne vous ai jamais vu à l'église, pourquoi ?" Lui demande-t-il un chouïa excédé quand même

    "Hola, quel signe de croix ! Je fais pas de signe de croix moi, quelle idée ! "

    "Mais pourtant, je vous ai bien vu le faire, chaque dimanche depuis 5 bonne semaines ! Vous faites bien cela " insiste-t-il en faisant lui même le signe de croix  et en disant les paroles sacrées qui vont avec "Au nom du père(il se touche le front)Et du fils (il se touche la poitrine) et du St Esprit( et il se touche les deux épaules). C'est bien ça que vous faites, je n'ai pas rêvé tout de même !"

    "Mais non, vous n'y êtes pas du tout monsieur le curé ! C'est que chaque matin, et pas seulement le dimanche comme vous le croyez, je m'arrête devant mon champ et je me dis : Comment je vais faire aujourd'hui encore (et il se touche le front) pour nourrir celui-là (et il se touche l'estomac) Sans fatiguer ces deux-là (et il se touche les deux épaules)

    4
    Dimanche 5 Août 2012 à 17:01

    @ Mistikella : je ne la connaissais pas, très bon!!!! on va peut-être en faire profiter tout le monde non? un peit rappel, et zou on la blogue!!!!

    merci, ça fait du bien de rigoler, c'est bon pour la santé!!! gros bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :