• On se lâche!

     

     

    En vacances

    Un couple avec leur jeune garçon, Nicolas, part en vacances pour la première fois en camp de naturistes.

    A la fin de la première journée « sans textile », le petit Nicolas demande à sa mère :
    – Dis maman, pourquoi il y a des dames avec des gros seins et d’autres avec des petits ?
    La maman embarrassée répond :
    – Et bien… celles qui ont des gros seins sont très riches !

    Quelques instants plus tard :
    – Dis maman, pourquoi des hommes ont un gros zizi et d’autres un petit ?
    – Euh… ceux qui ont un gros zizi sont plus intelligents.

    Le petit Nicolas se tait à nouveau. La maman semble soulagée, quand soudain :
    – Alors maman, j’ai vu papa qui parlait avec une dame très riche et lui il devenait de plus en plus intelligent !!!

    Le prof de psychologie 

    Un professeur de psychologie commence son cours :
    – Aujourd’hui, nous allons étudier les différents stades de la colère.

    Il fait venir un téléphone dans la salle, compose un numéro au hasard et demande :
    – Bonjour Madame, pourrais-je parler à Jacques, s’il vous plaît ?
    – Vous faites erreur, il n’y a pas de Jacques à ce numéro.

    Il se tourne alors vers les étudiants et dit :
    – Vous venez d’assister à la phase de mise en condition.

    Il recommence et la dame, un peu agacée, répond :
    – Je vous ai déjà dit qu’il n’y avait pas de Jacques ici !

     Il réitère une bonne douzaine de fois, raccroche après s’être fait hurler dessus par cette dame devenue hystérique, et s’adresse à son auditoire :
    – Voilà enfin le niveau ultime de la colère.

    Là-dessus, un étudiant lève la main :
    – Monsieur, il y a pourtant un stade supérieur.
    Et pour illustrer, il se saisit du téléphone, compose encore une fois le même numéro et dit :
    – Bonjour Madame, je suis Jacques. Y a-t-il eu des messages pour moi ?

    Le Père blanc 

    C’est un Père Blanc qui part en mission en Afrique Noire. Il est missionnaire dans un petit village de cases, perdu au bord de la savane. Tout se passe bien, il s’y plait beaucoup, son intégration au sein de la tribu est parfaite et il est apprécié par tous, y compris par le Chef du village.
    Puis un jour, naît un bébé blanc…. Le Chef est furieux et décide d’avoir une explication en tête à tête avec le missionnaire. Il l’emmène hors du village, à la lisière de la savane, là où paît le troupeau de mouton de la tribu.

    Le Chef attaque la conversation :
    – Comment expliques-tu la naissance de ce bébé blanc ? Tu as trahi notre confiance !
    – Mais non! répond le missionnaire avec emphase. Ça fait partie des Grands Mystères de la Nature !
    – Tu te moques de moi ! Il n’y a pas de mystère la dedans !
    – Mais si ! Tiens, regarde le troupeau de moutons là bas : il n’y a que des moutons blancs et au milieu du troupeau, un mouton noir !

    Alors le Chef de la tribu :
    – Bon d’accord, ça va, j’ai compris ! Je ne dis rien pour le bébé blanc, mais toi, tu ne dis rien pour le mouton noir !

     

     

    « Avant...Le taureau »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Mai 2016 à 22:34

    Excellent tout cela Melo.

    Bises et bonne soirée. ZAZA



    2
    Dimanche 15 Mai 2016 à 04:32
    colettedc

    Merci pour la détente Melo !

    Bon dimanche de la Pentecôte !

    Bisous♥

    3
    Dimanche 15 Mai 2016 à 16:26
    Renée

    un petit moment de rigolade c'est toujours bon a prendre....Bisous Melo

    4
    Dimanche 15 Mai 2016 à 17:49

    Promis, je ne dis rien pour le mouton noir ^!^  tongue

    bisous

    5
    Lundi 31 Juillet à 07:49

    Kikou Melo

    Merci de ton passage sur mon blog.

    Ici en Savoie le temps n'est pas terrible. Ce matin il pleut, mais je suis sur que ce n'est qu'une erreur de programmation du ciel.

    J'ai bien aimé l’histoire de la colère ! Génial

    J'espère que tu vas bien

    Je te souhaite une douce journée

    Gros bisous

    @lain



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :