• Les abeilles...

      

    Un parisien a repéré une maison de campagne et s’apprête à l’acheter. Lorsqu’il voit des ruches au fond du champ. Il dit alors au paysan-vendeur :

    – Vous comprenez, j’ai des enfants et je ne peux pas me permettre de leur faire prendre le risque de se faire piquer par une abeille ! Il faudrait enlever les ruches ! Les abeilles...

    Le paysan répond vertement : 

    – Mes abeilles n’ont jamais piqué qui que ce soit ! Tenez, je propose un truc, je vous attache tout nu à l’arbre pendant une heure et si une seule abeille vous pique, la maison je vous la donne !

    Le type se dit qu’une heure, c’est vite passé et que le jeu en vaut la chandelle.

    Une heure après, le paysan retourne voir le parisien et le voit tout pâle, les cernes sous les yeux, crevé !

    – Oh mon Dieu ! Elles vous ont piqué ?

    – Non non ! Elles ont été sympa les abeilles, mais le petit veau, dites moi, il y a longtemps qu’il a perdu sa mère ?

    « Deux pour rireLa course, le pôv'Monsieur et.... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Juin 2016 à 17:29
    ZAZARAMBETTE

    Excellente Melo et toujours un plaisir à relire.

    Bises et bonne fin d'après midi. ZAZA

    2
    Samedi 11 Juin 2016 à 18:51

    Bonjour Mélofaron,

    Vraiment excellente,

    Bonne fin de journée.

    Bises bien amicales.

    Henri.

    3
    Samedi 11 Juin 2016 à 22:49
    colettedc

    happy

    Bonne toute fin de ce jour Melo et bon dimanche tout entier ! Bisous

    4
    Dimanche 12 Juin 2016 à 10:29

    Très amusant..Un citadin!! Sauvons les abeilles...C'est d'actualité chez nous! Bises et bon dimanche, Jean-Pierre

    5
    Dimanche 12 Juin 2016 à 20:00

    Ah !ces  parisiens , ils croiraient que le fromage est fabriqué à partir de rien et que les poissons sont carrés et sans yeux hihihi ..Merci Mélo . Bisous yes

    6
    Samedi 18 Juin 2016 à 18:40

    Les "joyeusetés"  de la campagne...

    une anecdote authentique, j'ai eu affaire un jour à une dame qui souhaitait qu'on  demande au paysan d'à côté de mettre des MUSELIERES aux vaches qui faisaient trop de bruit, selon elle, quand on les séparait de leurs veaux...

    bonne soirée



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :