• Le parrain, le jardin...

    Le parrain

    Le Parrain de la Mafia américaine, découvre qu’il y a dans la « famille » un traître qui a détourné 100 000 $. Fou de rage, il charge son adjoint Luigi de découvrir le coupable.

    Deux jours plus tard, Luigi a trouvé le coupable. C’est Gaetano, le sourd-muet. Comme Luigi est le seul qui puisse communiquer avec lui par le langage des gestes, le Parrain lui demande de servir d’interprète.

    – Comment as-tu pu me trahir, moi, ton parrain ! Traduis, Luigi.

    Luigi traduit, et Gaetano baisse la tête piteusement.

    – Maintenant, tu vas me rendre l’argent que tu m’as volé (poursuit le parrain). Traduis, Luigi.

    Luigi traduit, mais Gaetano secoue la tête négativement.

    – Si tu ne me rends pas l’argent, je te fais découper en rondelles ! (Hurle Le Parrain, fou de rage). Traduis, Luigi.

    Luigi traduit, et Gaetano comprend que Le Parrain ne plaisante pas. Terrifié, il répond par gestes :
    – Les 100 000 dollars sont cachés dans une enveloppe, sous le lit de la chambre 26 de l’hôtel San Lucia, à Brooklin.

    – Alors ? Qu’est-ce qu’il a dit ? demande le parrain.

    Luigi hésite un moment puis répond :

    – Il a dit que vous étiez trop trouillard pour mettre votre menace à exécution, parrain.

     

    Le jardin des délices

    Intrigué par « Le Jardin des délices » qui est en fait le bordel de la ville, un petit garçon demande à son père :
    – Papa, c’est quoi « Le Jardin des délices » ?
    – Heu… C’est une crêperie ! Mais comme elle est très chère, c’est pour les grandes personnes.

    Le lendemain, en douce, le petit garçon casse sa tirelire et va sonner à la porte du « Jardin des délices ».
    – Qu’est-ce que tu veux, mon petit bonhomme ? lui demandent ces dames.
    – On m’a dit que vous faites de bonnes crêpes. J’ai des sous, je peux payer !

    Attendries, elles l’installent dans un petit salon et courent à la cuisine lui faire des crêpes.

    Le soir, le petit garçon dit à son père :
    – Tu sais, papa, je suis allé au « Jardin des délices ».
    – Quoi ? tu as fait ça ?
    – Oui. Je m’en suis tapé quatre. La première était un peu mollassonne, mais la deuxième et la troisième étaient vraiment bonnes, chaudes et tout ! La quatrième, ça commençait à faire beaucoup, j’ai pas réussi à finir…

     

     

     

    « Le paysan & la vieille dameIntéressant, à voir ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 21:12
    colettedc

    smile Bonne fin de ce jour Melo ! Bisous♥

    2
    Jeudi 29 Octobre 2015 à 08:16

    "Le jardin des délices"...Tentant ! Mais il existe tant de délices... Bon jeudi, Jean-Pierre

    3
    Jeudi 29 Octobre 2015 à 18:49

    et que c'est bon les crêpes

    4
    Samedi 31 Octobre 2015 à 17:33

    Le jardin des délices....le papa va sans doute y passer !!!yes

    bon dimanche

    5
    Mardi 3 Novembre 2015 à 05:10

    Bonjour

     

    Waouh une très belle plume !! Superbe écrit !!!

     

    J'ai eu parfois l'occasion de vois lire et j'aimais beaucoup votre écriture.

    Par ce fait même , j'aimerais vous invitez sur mon forum: les heures bleues de la poésie

    http://merveillespoetiques.forumpe

    rso.com/

     

    Nous avons plusieurs rubriques d'écriture et autres aussi.

     

    Notre forum  a repris BEAUCOUP d'ampleur et la participation des membres, affluent ! Tu devrais beaucoup aimer, de plus je voudrais bien te lire.

    Votre présence me ferait vraiment très plaisir !

    Je vais espérer votre venue, à bientôt

     

    Janedeau

    • Voir les réponses
    6
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 11:05

    J'ai bien ri en lisant la première !!!

    Bonne journée Mélo

    7
    Marissa
    Mardi 17 Novembre 2015 à 16:12

    Je suis vraiment fier de vous découvrir, votre blog est vraiment super ! J’aime bien son interface, et j’ai trop adoré le contenu aussi. Surtout continuez ainsi !

    voyance mail gratuite



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :