• Epoque formidable (2)

     Avant - Après (suite) 

     

    Michel doit aller dans la forêt après la classe
    Il montre son couteau à Jean avec lequel il pense se fabriquer un lance-pierre.
    - 1969 
    Le directeur voit son couteau et lui demande oû il l'a acheté pour aller s'acheter le même.
    - Aujourd'hui 
    L'école ferme, on appelle la gendarmerie, on emmène Michel en préventive.
    TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l'école.

    08

    Discipline scolaire :
    - 1969 
    Tu fais une bêtise en classe. Le prof t'en colle deux.
    En arrivant chez toi, ton père t'en recolle deux autres.
    -Aujourd'hui
    Tu fais une bêtise. Le prof te demande pardon.
    Ton père t'achète une console de jeux et va casser la gueule au prof !

    08


    Dominique et Marc se disputent et se flanquent quelques coups de poings après la classe.
    - 1969
    Les autres les encouragent, Marc gagne.
    Ils se serrent la main et ils sont copains pour la vie.
    - Aujourd'hui 
    L'école ferme. FR3 proclame la violence scolaire, relayée par TF1 au journal de 20 heures.
    Le lendemain, Le Parisien et France Soir en font leur première page et écrivent 5 colonnes sur l'affaire.

    08


    Jean tombe pendant une course à pied, il se blesse au genou et pleure.
    Sa prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter.
    - 1969
    En deux minutes Jean va beaucoup mieux et continue la course.
    - Aujourd'hui 
    Jocelyne est accusée de perversion sur mineur et se retrouve au chômage, elle écopera de 3 ans de prison avec sursis.
    Jean va de thérapie en thérapie pendant 5 ans. Ses parents demandent des dommages et intérêts à l'école pour négligence, et à la prof pour traumatisme émotionnel.
    Ils gagnent les deux procès.
    La prof, au chômage et endettée, se suicide en se jetant d'en haut d'un immeuble.
    Plus tard, Jean succombera à une overdose au fond d'un squat!!! 

     

     

     

     

    « Epoque formidable(1)Citations- L'examen »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    6
    Jeudi 10 Octobre à 17:44

    Bonjour Françoise.

    Ciel bleu et grand soleil; ça plaît aux vautours qui tournent au dessus des montagnes.

    Je reconnais que je suis très égoïste, concernant les blogs; mon plaisir est de chercher à créer des montages, même si je sais que ça n'intéresse pas grand monde.

    Moins d'une dizaine de fidèles visiteurs/ses laissent un commentaire, auxquels je réponds rapidement mais c'est vrai que je me lasse.

    Si je voulais augmenter mon audience et mes dialogues, je pourrais aborder des sujets et demander l'avis des visiteurs ou encore des questions sur des sujets divers ou sur des photos, enfin, tout un tas de choses qui ne seraient pas dans mes choix, alors...

    Je me dis toujours que je pourrais ne publier que des codes de montages, où les gens pourraient se servir, sans laisser de commentaire; je me ferais plaisir, sans contrainte pour les visiteurs.

    Je me dis aussi que je pourrais fermer mon blog, qui ne m'amène plus le dialogue que j'ai rencontré au début, où nous échangions nos découvertes, pour que tout le monde progresse.

    D'ailleurs, je supprime mes articles quelques jours après leur parution.

    Je ne suis pas Facebook, contrairement à mon amie; j'aime bien faire des photos mais ce n'est pas pour les conserver, mais pour les partager alors, fermer mon blog m'embêterait.

    En visitant des blogs, on en trouve certains qui correspondent à notre vision mais beaucoup qui ne nous amènent rien, que connaître l'humeur du rédacteur: pas mon truc.

    Demain,  je vais retrouver mon amie, dans le centre de rééducation fonctionnelle et je vais sans doute faire de nouvelles photos ... mais pour en faire quoi ?

    Bonne soirée.

    Gilbert.

    PS: la police d'écriture des commentaires est bien petite.

     

    5
    Jeudi 10 Octobre à 08:01

    Bonjour Françoise.

    Il fait frais, ce matin mais le ciel est clair.

    J'ai la fâcheuse manie d'appuyer sur la touche Windows au lieu de Ctrl ou maj et j'ai été obligé de sortir d'internet pour finir mon commentaire !

    Pour revenir à ma façon de dialoguer avec les visiteurs: comme je t'ai dit et j'espère que cela ne t'a pas vexée: je réponds à toutes et à tous mais je ne vais pas relancer un habitué, sauf si nous dialoguons sur un sujet particulier.

    Je regardais la fréquentation sur mon article d'hier: 807 pages vues/88 visiteurs et 6 commentaires; cela montre que beaucoup passent en silence et c'est dommage.

    Alors, lorsque quelqu'un(e) laisse un commentaire, j'estime qu'il est normal d'y répondre.

    Je ne vais pas me promener sur les blogs: ce n'est pas mon plaisir et je sais que  ce n'est pas la meilleure façon d'augmenter les visites mais tant pis.

    J'apprécie tes visites car tu connais bien la construction de codes, ce qui est rare.

    Au plaisir de te lire.

    Gilbert

     

     

    4
    Dimanche 6 Octobre à 16:18

    Bonjour Françoise.

    Eh bien, si tout ça est vrai, il y a de quoi s'inquiéter pour l'avenir et pour la santé mentale de certains.

    L'état de santé de mon amie s'améliore de jour en jour et son moral est bon; elle n'aurait pas dû souffrir si l'anti-douleur avait été maintenu comme préconisé par l'anesthésiste: dommage.

    Quant à te laisser une trace de mon passage chez toi: je m'efforce de répondre à tout commentaire mais chacun étant libre d'aller où il vaut, je ne relance jamais ou du moins, pas souvent !

    Je pense à toi en publiant certaines pages, en me disant qu'ils pourraient t'intéresser; j'espère que cela a été le cas; je sais que tu sais les adapter à tes besoins.

    Après un séjour ensoleillé, près de mon amie, je retrouve ma maison sous un ciel gris.

    Bonne fin de journée.

    Gilbert

    3
    Vendredi 4 Octobre à 18:31

    Une époque formidable......un résumé de situations très réaliste et affligeant !

    Bonne soirée

    2
    Vendredi 4 Octobre à 15:56
    renée

    He oui....triste constatation! Bisous

    1
    Jeudi 3 Octobre à 22:37
    colettedc

    Rien n'est pareil, pour ça oui, en effet, Melo !!! 

    Tu peux le dire oui :

    On vit une époque formidable ! Ouf !!!

    Merci à toi et bonne toute fin de soirée,

    Gros bisous♥



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :